Méthodes de traitement de l'ostéochondrose

L'ostéochondrose est une maladie dans laquelle, à la suite de processus dégénératifs, la structure des articulations et des disques intervertébraux est perturbée, ce qui entraîne une compression de la racine vertébrale.Les processus d'inflammation entraînent une douleur intense; avec une maladie à long terme, la fonction des organes internes peut être altérée.comment traiter l'ostéochondrose de la colonne vertébraleLe trouble métabolique dans les disques intervertébraux est très douloureux, il est donc si important de tout savoir sur l'ostéochondrose: ce que c'est, et aussi comment traiter l'ostéochondrose de la colonne vertébrale.

L'essence de l'ostéochondrose

Pour comprendre l'essence du traitement des maladies de la colonne vertébrale, vous devez savoir ce qu'est l'ostéochondrose. Au cœur de la maladie se trouve une violation du trophisme des vertèbres, des disques intervertébraux.L'ostéochondrose intervertébrale entraîne une modification de la structure correcte de tous les tissus, parties de la colonne vertébrale. Élasticité, forme, consistance perdues du disque cartilagineux, ce qui provoque une réduction de la distance entre les vertèbres adjacentes. L'instabilité entraîne une compression des racines nerveuses en raison du rétrécissement des trous par lesquels elles sortent, les muscles du dos se contractent et la douleur se produit. C'est ainsi qu'apparaît l'ostéochondrose.

L'ostéochondrose progressive présente des signes de complications sous forme de protrusion et de hernie vertébrale. À l'avenir, l'ostéochondrose intervertébrale entraîne des modifications dégénératives des petites articulations de la colonne vertébrale, les ligaments intervertébraux. En raison des excroissances osseuses, la flexibilité de la colonne est perdue, des subluxations et des courbures commencent à apparaître. Habituellement, de tels processus sont caractéristiques du vieillissement physiologique du corps, mais la maladie affecte également les jeunes. Par conséquent, la question de savoir quoi faire avec l'ostéochondrose préoccupe presque tous les segments de la population. Pour ce faire, vous devez rechercher les causes de la maladie.

Raisons

De nombreux facteurs conduisent au développement de l'ostéochondrose. La formation du lit vasculaire commence dans les disques intervertébraux et sa nutrition se fait selon le principe de la diffusion. C'est ce facteur qui empêche la régénération du disque en cas de stress excessif et de blessures. Une personne se plaint souvent d'un mal de dos. Les causes de l'ostéochondrose sont directement liées au mauvais mode de vie des personnes.

  1. Alimentation médiocre ou inappropriée. Ne recevant pas de nutriments, les disques intervertébraux commencent à s'amincir et à se déformer.
  2. Une cause importante d'ostéochondrose est le manque d'activité physique suffisante, un poids corporel élevé, des troubles métaboliques.
  3. Troubles du système musculo-squelettique, aggravation de la posture, pieds plats.
  4. Les dommages sont une cause très fréquente d'ostéochondrose. Microtraumatismes de la colonne vertébrale dus à des coups, chutes, mouvements anormaux et brusques, trop de stress. Macrotraumatisme dû à des fractures, des ecchymoses sévères.
  5. Maladies infectieuses, intoxication.
  6. Le stress, ainsi que le tabagisme, provoquent un vasospasme.
  7. L'hérédité affecte l'apparition de la maladie.
  8. Facteur climatique sous forme de froid et d'humidité.
Les principales causes de l'ostéochondrose

Les principales causes de l'ostéochondrose sont la distribution disproportionnée de la charge sur la colonne vertébrale, corset musculaire trop faible. Les personnes de plus de trente ans sont les plus exposées, surtout si leur travail consiste à rester assis pendant une longue période. Afin de savoir comment se débarrasser de l'ostéochondrose, vous devez comprendre le chemin de son développement, les stades de dommages subis par la colonne vertébrale au cours de la maladie.

Développement de la maladie

Qu'est-ce qui cause l'ostéochondrose?En raison de l'influence des facteurs négatifs ci-dessus, la maladie commence à progresser, passant par plusieurs stades de développement.Ceci:

  1. Au premier stade, l'ostéochondrose intervertébrale débute en raison de la déshydratation du noyau pulpeux des disques intervertébraux. Sa forme change et devient plus plate. La distance entre les vertèbres est réduite, des fissures apparaissent progressivement sur le cartilage.
  2. Au deuxième stade, une mobilité anormale des corps vertébraux est observée, ils peuvent bouger et glisser. L'appareil ligamentaire et musculaire s'affaisse en raison de petits espaces entre les disques, d'une instabilité motrice.
  3. La troisième étape est caractérisée par une subluxation vertébrale, une arthrose, une extrusion de disques intervertébraux.
  4. La restauration dégénérative de la colonne vertébrale commence. Des épines osseuses, des ostéophytes se forment entre les vertèbres. C'est ainsi que le corps s'adapte à l'état artificiel de la colonne vertébrale. Peu à peu, le nombre de croissances osseuses augmente et les vertèbres sont presque complètement immobilisées. À ce stade, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour traiter l'ostéochondrose.

Classification

La classification la plus couramment utilisée est basée sur les pièces concernées.

  1. Région lombaire. La variante la plus courante de la maladie. La partie présentée du dos porte la charge principale, à la suite de laquelle une hernie intervertébrale peut apparaître.
  2. Des signes d'ostéochondrose de la colonne cervicale se produisent en raison du faible développement des muscles du cou. Même une légère charge peut entraîner une déformation des vertèbres.
  3. Les signes d'ostéochondrose thoracique n'apparaissent pas aussi souvent que les deux précédents. Cette section est la plus immobile, de plus, elle dispose d'une protection sous forme de côtes et d'un corset musclé. L'ostéochondrose qui en résulte se manifeste à la suite du développement de la scoliose.
  4. La colonne vertébrale sacrée porte le plus gros de la colonne vertébrale, de la poitrine et des organes abdominaux. Elle est plus fréquente chez les femmes et se caractérise par des problèmes avec les membres inférieurs.
  5. Des symptômes d'ostéochondrose étendus se manifestent dans deux parties de la colonne vertébrale à la fois.

Symptômes de la maladie

Les signes d'ostéochondrose dépendent de l'emplacement du processus pathologique. Comment se manifeste l'ostéochondrose est une question intéressante.Symptômes de la maladieLa douleur peut aller de légère à sévère et lancinante, voire insupportable. Les symptômes et le traitement sont étroitement liés. La première aide pour savoir comment et comment traiter l'ostéochondrose du dos. Les principaux signes de la maladie en fonction de sa localisation:

  1. Les problèmes de la colonne cervicale sont caractérisés par des étourdissements, une vision trouble, une fatigue oculaire sévère. Il y a des douleurs dans le cou, les épaules, les bras, la tête, qui sont aggravées en tournant le cou. Le patient note un engourdissement de la peau du visage, du cou et des mains. Des taches colorées peuvent apparaître devant les yeux. En outre, il y a souvent une perte de conscience due à des troubles circulatoires de la colonne cervicale et des symptômes du syndrome de l'artère vertébrale.
  2. Les signes d'ostéochondrose de la colonne thoracique se distinguent par la sensation de «cola» dans la poitrine, lorsqu'une douleur douloureuse ou coupante irradie vers le cœur et les poumons. Sensations douloureuses avec une respiration profonde et vive.
  3. Symptômes de l'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée - la douleur irradie vers l'aine, le sacrum et les jambes, provoquant des troubles de la sensibilité des membres inférieurs, des courbatures et des engourdissements. Les varices sont possibles. La localisation de la maladie dans la région lombaire a des signes de dysfonctionnement sexuel, provoque parfois un dysfonctionnement des organes pelviens. Guérir le bas du dos rend la force masculine. Pour les femmes, les problèmes dans ce domaine affectent négativement le déroulement de la grossesse et des menstruations.

L'ostéochondrose intervertébrale est caractérisée par un certain nombre de symptômes courants. Une fatigabilité rapide peut apparaître avec le stress, à la fois mental et physique. Il y a des "lumbago" dans d'autres organes, muscles, les symptômes de l'ostéochondrose du dos commencent à augmenter. La douleur lors de l'inflammation augmente lors des éternuements ou de la toux, de la flexion, de la rotation du corps, de la tête. Des frissons des membres supérieurs et inférieurs sont ressentis. L'ostéochondrose du dos, qui dure longtemps, ne provoque pratiquement pas de douleur, mais la mobilité des parties correspondantes de la colonne vertébrale est perdue à la suite de la fusion des vertèbres affectées.

Diagnostic et traitement

Après avoir découvert les symptômes de l'ostéochondrose, un traitement est prescrit en fonction du diagnostic.Diagnostic et traitementAprès examen et interrogatoire du patient, le neurologue traitant annonce le diagnostic préliminaire. En outre, des méthodes de diagnostic instrumentales sont utilisées: CT - tomodensitométrie, IRM - imagerie par résonance magnétique, échographie Doppler, rayons X, myélographie. Un examen approfondi permet d'identifier les complications associées à l'ostéochondrose vertébrale: hernie, sciatique, protrusion, cyphose.

Est-il possible de guérir l'ostéochondrose?Le traitement de l'ostéochondrose rachidienne est un long processus étape par étape. La durée du cours dépend de l'âge du patient, de la gravité de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale, du traitement et du respect par le patient de toutes les recommandations du médecin.Avant de combattre la maladie, vous devez vous familiariser avec les principales directions de thérapie, apprendre les méthodes de traitement de l'ostéochondrose:

  • médicaments;
  • physiothérapie
  • ;
  • régime
  • ;
  • traitement chirurgical;
  • station thermale
  • .

Comme déjà mentionné, le médecin doit décider comment guérir l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. En fonction de la gravité de la maladie, un traitement conservateur ou chirurgical est utilisé. Dans les cas de développement de la maladie particulièrement graves et négligés, une décision est prise concernant une intervention chirurgicale. Fondamentalement, le traitement complexe de l'ostéochondrose est utilisé. Les médicaments et la technologie médicale de différentes industries sont utilisés ensemble.

Au stade initial, un traitement efficace de l'ostéochondrose vise à éliminer la douleur. Le patient porte des corsets spéciaux pour soulager le stress sur la colonne vertébrale. Un traitement médical et une physiothérapie sont effectués. L'étape suivante consiste à prendre des mesures pour prévenir l'exacerbation de l'ostéochondrose vertébrale. Les méthodes les plus efficaces sont utilisées - exercices de physiothérapie, massage, réflexologie.

Médicaments

Les médicaments sont conçus pour éliminer la douleur, l'inflammation, activer la régénération du tissu cartilagineux et améliorer la circulation sanguine dans les tissus affectés. Principaux groupes de médicaments pour le traitement:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les NVP soulagent la douleur, soulagent l'inflammation, abaissent la température des tissus malades de la colonne vertébrale. Si les symptômes sont prononcés, des injections sont prescrites deux fois par jour de médicaments tels que le métamizole sodique, le diclofénac, le méloxicam. Après cela, la transition vers les types de médicaments en comprimés est effectuée: ibuprofène, paracétamol, nimésulide. L'ensemble du traitement dure de dix jours à un mois. Ils prennent des fonds de 1 à 4 fois par jour. Les crèmes ibuprofène, nimésulide, diclofénac sodique sont également utilisées sur la peau de la colonne vertébrale touchée.
  2. Relaxants musculaires. Réduit le tonus musculaire excessif en relaxant les fibres musculaires striées. Ils sont appliqués dans un délai d'un mois. Dans les cas graves, une forme injectable du médicament est prescrite - le chlorhydrate de tolpérisone. Ensuite, des comprimés sont utilisés: chlorhydrate de tolpérisone, baclofène, tizanidine. Le régime commence par de petites doses, augmentant progressivement à thérapeutique, puis diminuant jusqu'à son annulation.
  3. Chondroprotecteurs. Destiné à améliorer le métabolisme, régénération des tissus cartilagineux en cas d'ostéochondrose (sulfate de chondroïtine). Il existe des formes d'injection pour injection intramusculaire et intra-articulaire. Le cours de thérapie peut durer jusqu'à quatre mois.

Il existe également des médicaments supplémentaires pour accélérer le processus de guérison:

  • les vitamines B1, B2, B6, E sont prescrites sous forme d'injections en cours de dix jours, améliorent la conduction de l'influx nerveux, catalysent la réparation des tissus et accélèrent le métabolisme;
  • Les angioprotecteurs
  • sous forme de comprimés de diosmine, de dipyridamole, ainsi que les formes injectables du médicament: la pentoxifylline, sont utilisés pour améliorer la circulation sanguine dans les veines, augmenter le tonus vasculaire. Le traitement dure un à trois mois;
  • Les glucocorticostéroïdes réduisent l'enflure et l'inflammation et renforcent les effets des médicaments essentiels. Il existe des injections pour injection dans les muscles ou les articulations, il s'agit de méthylprednisolone. Il existe des pilules telles que la méthylprednisolone. Le cours de traitement est prescrit par le médecin individuellement pour chaque patient;
  • Les stimulants biogènes
  • sont utilisés pour accélérer les processus métaboliques, aider à guérir les tissus endommagés. Le plus couramment utilisé sous forme injectable: Aloe.

Physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie permettent d'activer les processus de guérison, de prolonger le stade de rémission, de prévenir l'apparition de nouvelles exacerbations.Les meilleures méthodes de physiothérapie incluent:

  • La thérapie par l'exercice est l'un des meilleurs moyens de traiter l'ostéochondrose, qui doit être utilisée en dehors de la période d'exacerbation. Un corset musculaire bien développé contribue à une répartition uniforme de la charge sur la colonne vertébrale. L'exercice régulier améliore la circulation sanguine et répare les dommages. Les exercices de respiration soulagent les spasmes musculaires et aident à surmonter la douleur. La gymnastique articulaire, l'équipement de rééducation, la natation soulagent le stress de la colonne vertébrale;
  • Le massage
  • améliore la conduction nerveuse, tonifie les muscles;
  • Réflexologie
  • . L'activation des défenses du corps, le renforcement du système immunitaire, le soulagement des spasmes et des douleurs se fait en agissant sur certains points du corps à l'aide des aiguilles les plus fines;
  • L'électrophorèse
  • crée un effet de relaxation musculaire et de soulagement de la douleur. Le flux sanguin dans les tissus malades est normalisé.

Afin de guérir l'ostéochondrose vertébrale, la thérapie manuelle, la magnétothérapie, la traction vertébrale, la thérapie au laser, la thermothérapie, la boue, la thérapie par ondes de choc, les douches et les bains de guérison sont également utilisés.thérapie manuelleToutes ces méthodes réduisent considérablement le taux de progression de la maladie. La durée d'un cours peut aller jusqu'à quinze jours. Trois ou quatre répétitions du cours sont effectuées annuellement. Une approche thérapeutique intégrée permet de se débarrasser à jamais des exacerbations de l'ostéochondrose.

Je dois dire que la question est souvent posée de savoir si l'ostéochondrose est traitée avec des remèdes populaires. Non, mais avec le traitement principal, ils aident à soulager la maladie, les méthodes doivent être convenues avec le médecin traitant. Il est possible de traiter les zones gênantes du dos avec des infusions et des frottements. Pour ce faire, mélangez un verre de miel et un verre et demi de jus de radis. Ajoutez cent grammes de vodka. Après avoir agité, le produit doit être bien frotté dans la zone malade de la colonne vertébrale deux fois par jour.

Une autre infusion vaut la peine d'être faite. Ainsi, 500 grammes de vodka sont versés dans un verre de fleurs lilas. Insister dans un récipient hermétiquement fermé pendant dix jours. La perfusion médicinale filtrée est frottée dans la zone touchée.

Régime

Une bonne nutrition doit être constituée d'une quantité suffisante de protéines, de graisses et de vitamines.Il est conseillé d'exclure de l'alimentation les glucides rapidement digestibles. La teneur en calories des aliments doit être comprise entre 1500 et 2500 kcal. Avec une exacerbation de la maladie, la nutrition doit devenir fractionnée. Il est nécessaire de manger de cette manière même après l'amélioration de l'état de la colonne vertébrale.

Face à l'ostéochondrose pour la première fois, la question ne doit pas se poser. La première étape consiste à consulter un médecin qui sait tout ce que vous devez savoir sur l'ostéochondrose. Le traitement est un processus assez laborieux et long, accompagné de douleur et d'inactivité d'une personne. Est-il possible de guérir l'ostéochondrose - cette question reste ouverte en raison de l'influence de nombreux facteurs. Après vous être débarrassé des symptômes aigus, vous devez continuer à prendre soin de votre colonne vertébrale. La lutte contre la maladie doit être constante. Une personne qui vainc ses mauvaises habitudes acquiert en retour une colonne vertébrale saine et solide.