Douleur au genou : causes et traitements

douleurs articulaires du genou

L'articulation du genou est l'une des articulations les plus complexes du corps humain. Un dispositif aussi "difficile", combiné à une charge constante, rend l'articulation très vulnérable.

À cet égard, il n'est pas surprenant que dans toute notre vie, au moins une fois, chacun de nous ait ressenti une douleur au genou - sourde, douloureuse, aiguë, étouffée ou même insupportable. Parfois, des sensations désagréables ne dérangent les gens que pendant la marche ou la flexion-extension de la jambe, dans certains cas - régulièrement.

La nature de la douleur dans l'articulation du genou, ainsi que les causes qui l'ont provoquée, peuvent être très différentes. Dans cet article, nous essaierons de comprendre en détail pourquoi le genou fait mal et que faire dans ce cas.

Causes de la douleur au genou

La douleur dans l'articulation du genou peut être causée par un traumatisme ou avoir un caractère pathologique. Parfois, il s'agit d'un symptôme d'une maladie grave, qui peut être déterminée par la nature des sensations et un certain nombre de signes supplémentaires.

Parmi les causes les plus courantes de douleur au genou figurent les suivantes :

  1. L'arthrite du genou est une maladie inflammatoire. Il peut s'agir à la fois d'une pathologie indépendante et d'un symptôme ou d'une complication d'autres maladies.
  2. L'arthrose de l'articulation du genou est un processus dégénératif de destruction des tissus articulaires, avec un long parcours, il provoque une déformation, prive l'articulation de mobilité.
  3. En raison d'une blessure due à un coup très violent au genou, son impact sur un objet dur, en tombant. Dans ce cas, l'articulation est excessivement endommagée et anormalement pliée.
  4. Blessure ligamentaire - Toute activité intense peut entraîner une blessure au genou. Cela se produit souvent lors de la pratique de sports et d'activités de plein air, et il y a une douleur aiguë immédiate, l'articulation gonfle. Si cela se produit, il est nécessaire d'exclure tout stress supplémentaire sur la jambe blessée jusqu'à ce que des soins médicaux soient fournis afin de ne pas aggraver la blessure.
  5. Blessure au ménisque. Le ménisque est un cartilage arrondi dans l'articulation du genou qui est facilement endommagé par un squat ou une torsion brusque. Le médecin diagnostique cette cause après un examen interne, une échographie, une radiographie.
  6. Bursite. Beaucoup de gens se demandent pourquoi ils ont mal aux genoux lorsqu'ils se plient. Il peut y avoir de nombreuses réponses à cette question, mais il s'agit parfois de la formation excessive habituelle de liquide dans l'articulation, ou plutôt dans le sac où il se trouve. La douleur n'a pas de localisation locale et peut souvent irradier vers les zones voisines, voire jusqu'aux orteils. La bursite peut se manifester sous une forme aiguë, mais elle se transforme souvent en une forme chronique. La bursite aiguë se traduit par une douleur aiguë dans la jambe au-dessus du genou ou dans le genou lui-même, un rougissement de la peau et une limitation importante de la mobilité des jambes. Le liquide accumulé peut être facilement ressenti même à travers la peau, les poches ont un contour net.
  7. La douleur survient lorsqu'un kyste se forme sous le genou (kyste de Becker). La formation apparaît dans la fosse en raison d'un processus inflammatoire précédemment observé dans l'articulation du genou. Les substances accumulées lors de l'inflammation dans les articulations pénètrent dans les zones tendineuses de la fosse poplitée et sont localisées à l'intérieur de la fosse.
  8. La tendinite (inflammation des ligaments et des tendons) se caractérise par un gonflement et une gêne dans une zone précise. Il augmente avec la flexion-extension des genoux et la contraction des muscles associés au tendon affecté, et donne aux muscles voisins de la jambe et de la cuisse.
  9. Douleur ischémique - se produit en raison d'une insuffisance de l'apport sanguin à l'articulation du genou. La raison peut être un changement brusque de temps, un long séjour dans le froid et une activité physique excessive. En règle générale, la douleur est localisée symétriquement, c'est-à-dire dans les deux genoux, a la même intensité et n'affecte pas la mobilité des articulations.

L'apparition de douleurs aiguës ou chroniques aux genoux ne doit pas être ignorée, il est donc nécessaire d'aller consulter un médecin. Après le diagnostic, le spécialiste vous dira quoi faire dans un cas particulier. Le traitement peut consister en des comprimés, des pommades, des frottements, de la physiothérapie, de la chirurgie.

Diagnostique

Tout d'abord, l'orthopédiste examine le genou malade du patient, effectue des tests moteurs et recueille une anamnèse pour établir un diagnostic précis. De plus, le médecin peut prescrire les examens suivants :

  1. Instrumental - avec l'aide de la radiographie. Echographie, CT, IRM ou densitométrie.
  2. Dans une étude en laboratoire, des tests biochimiques généraux, un frottis et un test sanguin pour la microflore bactérienne sont effectués, un examen sérologique, une ponction de la moelle osseuse et du liquide articulaire sont effectués.
  3. Les méthodes invasives impliquent l'arthroscopie.

Sur la base des résultats des tests et des examens, le spécialiste établit un diagnostic et vous indique comment traiter la douleur au genou dans votre cas.

Traitement de la douleur au genou

Pourquoi les articulations font mal, les médecins peuvent déterminer. Par conséquent, une visite rapide chez un spécialiste est un élément important pour l'élimination rapide et correcte du problème qui s'est posé. Cependant, quelle que soit la cause de la douleur au genou, la première chose à faire est de réduire le stress sur les articulations. Souvent, pendant une période de douleur aiguë, le patient a besoin d'un repos au lit, suivi d'une activation de la jambe. Il est recommandé d'utiliser une canne ou des béquilles lors de la marche, de porter des chaussures souples et confortables. Dans certains cas, le médecin prescrit des semelles orthopédiques.

À domicile, les principaux moyens de traitement médicamenteux des douleurs au genou sont les médicaments chondroprotecteurs, antalgiques et anti-inflammatoires. Les formes de libération de ces médicaments peuvent être différentes (gels, crèmes, pommades, injections, comprimés). Le spécialiste prescrit l'une ou l'autre forme du médicament, en fonction du type, du degré et de l'emplacement des dommages.

  1. Les AINS sont les plus efficaces pour soulager la douleur et l'inflammation. Mais ils n'affectent pas la cause de la maladie.
  2. Si le genou est enflé et douloureux, une compresse de glace vous aidera. Vous pouvez prendre un sac de glace et l'appliquer sur la zone endommagée. Au bout d'un moment, la douleur commencera à s'atténuer.
  3. Les chondroprotecteurs, au contraire, ne réduisent pas la douleur, mais avec une utilisation prolongée, ils contribuent à la restauration des tissus cartilagineux endommagés, rétablissent la fonction articulaire et réduisent le nombre de rechutes de la maladie.
  4. L'application d'un bandage de fixation peut également aider. Mais vous devez être sûr que cela peut être fait avec votre blessure, sinon vous ne pouvez qu'aggraver la situation.
  5. Si votre genou vous fait mal lorsque vous restez assis longtemps au même endroit, vous devez bouger un peu. Un mode de vie sédentaire ou un travail sédentaire est très dangereux - il y a un risque de prendre un excès de poids, ce qui mettra une charge sur les articulations du genou, et aussi tout le temps sans mouvement - c'est très nocif, les genoux stagnent.

Le traitement médical est généralement complété par une cure de kinésithérapie. Cela vous permet de soulager rapidement la douleur, de réduire la durée du traitement, de réduire la dose de médicaments.

Il est tout aussi important de suivre un régime - manger des aliments végétaux riches en vitamines, des plats de poisson et des fruits de mer aide à restaurer le cartilage articulaire. Et, bien sûr, lorsque la douleur peut être surmontée, il faut essayer de faire en sorte qu'elle ne revienne plus : mener une vie saine, renforcer le corps et ne pas le soumettre à un stress excessif.